Echos du CNHIM 2004, XXV, 4-5              

Cher(e)s  abonné(e)s, collègues et ami(e)s,

 

Voici la 5ème édition du Dossier du CNHIM sur les médicaments anticancéreux et leur utilisation pratique. Est il encore nécessaire que j’en présente ses objectifs, puisqu’ils demeurent les mêmes depuis la première édition en 1992 : donner aux professionnels de santé concernés par ce sujet, mais avant tout les non spécialistes - médecins, pharmaciens, infirmiers, préparateurs – une photographie de l’utilisation de ces médicaments sous leurs différents aspects, réglementaire, administratif, technique, pharmaceutique, pharmacologique, clinique…

 

Cette nouvelle édition parait à un moment clé dans les programmes stratégiques de santé de notre pays puisqu’un plan de mobilisation nationale 2003- 2007 est actuellement mis en œuvre pour « vaincre le cancer et se battre pour la vie ». Rappelons que ce plan comporte six chapitres opérationnels et prioritaires, centrés sur le patient : prévenir, dépister, soigner, accompagner, enseigner, comprendre et découvrir.

 

Son objectif à l’horizon 2007 est de diminuer la mortalité par cancer de 20 %.

 

Concernant cette nouvelle édition, à signaler particulièrement :

 

 des chapitres nouveaux ou profondément remaniés : organisation  de la prise en charge du cancer en France, systèmes d’administration lors de perfusions prolongées, voies d’administration en dehors de la voie intraveineuse, pharmacogénétique et cancer, thérapie cellulaire et thérapie génique.

 de nouveaux  effets indésirables liés au cancer et à son traitement, avec leur mode de prévention et de traitement quand il existe : la neurotoxicité, les seconds cancers, les stérilités chimio induites, le syndrome de lyse, le syndrome mains pieds, le traitement de la douleur.

 une nouvelle présentation des interactions médicamenteuses cliniquement significatives, actualisées, avec un chapitre commun à tous les anticancéreux, ne laissant que les interactions spécifiques dans chaque monographie couramment utilisés.

 

Soit 500 pages qui devraient faciliter votre travail quotidien, avec toujours en toile de fond l’objectif d’améliorer la prise en charge de cette maladie et le bien-être du patient.

 

Mes plus chaleureux remerciements vont aux auteurs bien entendu. Pour leur travail obstiné, pointilleux, et fidèle à l’éthique du CNHIM.

 

Mais aussi, et je témoigne ici que cela est resté compatible avec l’indépendance rédactionnelle farouchement revendiquée depuis plus de 20 ans par la revue Dossier du CNHIM, je remercie aussi les laboratoires pharmaceutiques qui ont soutenu financièrement l’impression de ce volumineux ouvrage (500 pages), nous permettant ainsi une très large diffusion sur tout le territoire français. La vigilance du comité de rédaction, et les procédures de relectures croisées, restent le meilleur garant de cette indépendance.

 

Je vous donne rendez vous pour la 6ème édition, dans 2 ou 3 ans.

 

Marie Caroline HUSSON - Rédactrice en chef Dossier du CNHIM