EDITO NOVOSEVEN

 

Le rFVIIa : un rapport bénéfice / risque qui reste

à évaluer dans de nombreuses utilisations

 

 

Le facteur VII activé recombinant (eptacog alpha, rFVIIa, NovoSeven®) est un agent prohémostatique initialement développé pour le traitement des hémophiles allo-immunisés. Son utilisation a fait l'objet durant ces dix dernières années d'une littérature très abondante.

 

L'intérêt et l’efficacité de ce médicament dans les pathologies constitutionnelles de l'hémostase associées à une allo-immunisation (hémophile A et B avec inhibiteurs, thrombasthénie de Glanzmann avec allo-Ac antiplaquettes) est établie. Cependant il reste à démontrer son intérêt et surtout le rapport bénéfice risque de son utilisation dans les coagulopathies liées aux hépatopathies ou encore, comme suggéré récemment, dans les hémorragies cérébrales, traumatologiques, obstétricales ou encore liées à la chirurgie cardiaque.

 

Une grande partie des utilisations de ce médicament se fait actuellement hors AMM. A ce jour, il existe peu de grandes études démontrant l'efficacité du NovoSeven® en traitement des saignements post opératoires, ou encore peu d'études randomisées multicentriques permettant de valider l'innocuité de son utilisation vis-à-vis du risque thrombotique.

 

Ce Dossier du CNHIM extrêmement bien documenté est une mise à jour précieuse pour toutes les personnes intéressées au traitement des pathologies hémorragiques. Les auteurs se sont intéressés non seulement aux conditions d’utilisation mais également aux risques que peuvent avoir ce produit dans le cadre d’un mésusage.

 

Il ne faut pas négliger non plus les progrès que la biologie est en train de faire en terme de suivi biologique, notamment grâce aux travaux de l’équipe du Dr. Dargaud à Lyon, récemment présentés lors du congrès international d’hémostase à Genève (ISTH 2007), sur le suivi des patients hémophiles traités par NovoSeven® et monitorés grâce au temps de génération de thrombine. Ce test réservé actuellement a des centres très spécialisés d’hémostase pourrait être généralisé si son utilisation, dans des conditions techniques standardisées et reproductibles, s’avère être un paramètre de choix dans le suivi et l’adaptation posologique du traitement par NovoSeven®.

 

Ainsi, il n’y a pas de doute que ce Dossier du CNHIM devra être réactualisé dans cinq ans compte tenu des progrès rapides et continus en terme d’ études cliniques et de suivi biologique qui pourront faire du NovoSeven® le traitement de choix des syndromes hémorragiques.

 

Editorial 2007, XXVIII, 4-5     

Thérapie photodynamique

Eptacog alpha, rFVIIa, Novoseven

Dr David SMADJA