Editoriaux 2016, XXXVII, 6

 

Plasma solvant-détergent : plasmas thérapeutiques, OctaplasLG®, utilisation dans les microangiopathies thrombotiques

 

Editorial

 

Dr Nathalie Gouge-Biebuyck

Service de Néphrologie Pédiatrique

Hôpital Universitaire Necker Enfants-Malades

 

 

Prise en charge du purpura thrombotique
thrombocytopénique : plasma SD et plasmathérapie

 

 

Le plasma thérapeutique est apparu au centre des débats fin 2014, suite à une décision du Conseil d’Etat de juillet 2014 confirmant la Cour de Justice Européenne et excluant le plasma frais congelé traité par solvant-détergent (PFC-SD) de la liste des produits sanguins labiles (PSL).

 

En effet, sa production faisant appel à un processus industriel, il obtint alors le statut de médicaments dérivés du sang, dont il est tenu de respecter le régime applicable à ceux-ci.

 

Après une période dérogatoire de transition, l’Octaplas®, PFC-SD (laboratoire Octapharma) a obtenu l’AMM en février 2016, les autres plasmas thérapeutiques disponibles en France conservant un statut de PSL.

 

Ce changement important, dont nous ne discuterons pas ici les arguments pour et contre, implique une modification du circuit de dispensation de ce nouveau médicament qui passe maintenant sous la responsabilité des pharmaciens hospitaliers et non plus de l’Etablissement Français du Sang.

 

Une mise au point s’imposait donc après des pharmaciens.

 

En plus du travail de formation indispensable, les auteurs se sont livrés à un recensement très exhaustif de l’ensemble des plasmas thérapeutiques disponibles en France, de leurs modes d’obtention et sécurisation ainsi que des risques transfusionnels qui leur sont liés.

Cet article de Dossier du CNHIM éclaire d’une façon efficace un circuit souvent méconnu de la plupart des praticiens.

 

Enfin, les auteurs se sont attachés à résumer la place de la plasmathérapie dans les micro-angiopathies thrombotiques, particulièrement le purpura thrombotique thrombocytopénique.

 

Synthèse des plus utiles puisque l’arrivée ces dernières années de nouveaux médicaments tels que le rituximab et l’éculizumab, a entraîné une modification des recommandations existantes.

75-77, rue du Père Corentin—CS91425

75993 PARIS Cedex 14

Tél : 01 56 53 51 05 - Fax : 01 57 05 96 03 - Email : secretariat@theriaque.org

Centre National Hospitalier d’Information sur le Médicament

Président du  CNHIM:

Xavier DODE

 

Rédactrice en chef du site:

Marie-Caroline HUSSON

 

Accueil

Echos du CNHIM

Parutions

Missions

Statuts

Composition

Partenaires

Point-rencontres

Adresses Utiles

Offres d'emploi

Annuaire

 

Information Adhérents

Nous contacter

Site compatible

Internet explorer 6 et +

Opera 9 et +