Thériaque Info n°10 - Novembre 2011

Adhésion au CNHIM

Adhérez au CNHIM et devenez membre actif.
› Pas encore adhérent ? Cliquez ici.

Thériaque info est la lettre d’information de la base de données Thériaque®, agréée par la HAS. La réalisation et la diffusion de cette base de données, créée en 1982, est assurée par le CNHIM, Centre National Hospitalier d’Information sur le Médicament avec la volonté de fournir aux professionnels de santé une information indépendante et exhaustive. Thériaque® est le fruit du travail d’un réseau de praticiens qui mutualisent leurs expertises pour construire un outil qui réponde aux pratiques de terrain.

Les activités du CNHIM

Base Thériaque®
Dossier du CNHIM
• Intranet Thériaque®
• Interfaçage Logiciel
• Mise à jour automatique
• Requête interopérable Thériaque®
• Requête à la demande
• Fiches pratiques médicaments

Centre National Hospitalier d'Information sur le Médicament

Hôpital de Bicêtre - 78 rue du Général Leclerc - BP 11 - 94272 Le Kremlin Bicetre Cedex
Tél : 01 46 58 07 16
Fax : 01 46 72 94 56
secretariatcnhim@wanadoo.fr

› Président du CNHIM :
Dr Xavier DODE


Consultons THÉRIAQUE INTRANET-EXTRANET :
Un nouveau réflexe !

Chaque mois, vous êtes entre 52 000 et 66 000 professionnels à constituer l'une des plus importantes communautés du monde de la santé, réunie autour d'un objectif : disposer d'une information thérapeutique fiable, indépendante, exhaustive et à jour, en consultant www.Theriaque.org

Le CNHIM vous propose, aujourd'hui, d'utiliser Thériaque dans votre pratique quotidienne en l'intégrant à votre outil informatique quotidien, pour bénéficier de tous les services déjà existants (DCI, synonymie et médicament virtuel Thériaque, effets indésirable, avis de la Transparence, contre-indications, recherche par critères cliniques (code Thériaque ou CM10), recherche experte multicritère, informations systématiquement codés, recherche par effets indésirables, requêtes pour édition de listings,…) auxquels s'ajoute la possibilité de diffuser le livret thérapeutique de votre établissement, et ceci sur chaque poste de celui-ci.

Deux solutions vous sont proposées en fonction des moyens informatiques centraux de l'établissement : Thériaque-Intranet et Thériaque-Extranet.

Thériaque-Intranet nécessite l'utilisation d'un serveur local sur lequel sera installée la base qui est remise à jour automatiquement de manière régulière. La remise à jour s'effectue par le procédé Thériaque-Updater.

Thériaque-Extranet ne nécessite aucun moyen local, si ce n'est un accès au réseau internet performant. La remise à jour s'effectue de manière centrale.

Les récents évènements ont montré la sensibilité de la communauté des professionnels de santé à l'importance de la qualité et de l'indépendance de l'information thérapeutique. Conformément à sa mission, le Centre National Hospitalier d'Information sur le Médicament vous propose l'abonnement à l'essai pour trois mois de l'une des deux solutions, dès le début 2012 et à titre gracieux.

Cet effort sans précédent au service de la santé publique permettra de démontrer la motivation de la communauté Thériaque au service de nos patients, pour l'amélioration de la qualité des soins.

Pendant la première année de lancement de l’Extranet THERIAQUE, le CNHIM offre aux nouveaux utilisateurs les trois premiers mois gratuits d’abonnement, sans engagement, pour procéder à un essai gratuit de ce nouveau produit, pour toute inscription avant le 1er mars 2012.

Pour inscription et renseignements complémentaires, contactez le CNHIM sur theriaque.intranet@orange.fr ou appeler le 06 07 45 01 80.


Actualités thérapeutiques

Nouveautés thérapeutiques

  • ARGANOVA®
    ATU devenue AMM
  • ARZERRA®
    Nouveau dosage
  • CHLORAPREP®
    Nouvelles spécialités
  • FERRIPROX®
    Nouveau dosage
  • METHYLTHIONINIUM PROVEBLUE®
    ATU devenue AMM
  • OSLIF 
    Nouvelle spécialité
  • POMALIDOMIDE 
    Nouvelle spécialité
  • RUXOLITINIB  
    Nouvelle spécialité
  • SGN-35 
    Nouvelle spécialité
  • SPRYCEL®
    Nouveau dosage
  • XEROQUEL®
    Nouvelle spécialité
  • YERVOY®
    ATU devenue AMM

Nouveaux génériques

  • Olanzapine 

Actualités AFSSAPS

  • Clonazepam 
    Publication d’un question/réponse relatif à l’application de la réglementation des stupéfiants aux médicaments à base de clonazépam
  • MULTAQ®
    Restriction d'utilisation et nouvelles modalités de surveillance
  • XIGRIS®
    Retrait du marché

Actualités règlementaires

  • Arrêté du 12 octobre 2011 fixant la liste des médicaments que peuvent prescrire les sages-femmes et portant abrogation de dispositions réglementaires

Publications INCa

  • Guide sur les traitements du cancer du foie
  • Guides ALD patients sur les cancers du testicule et de l’endomètre
  • Guide ALD médecin sur les cancers de l’estomac et l’œsophage

Nouveautés thérapeutiques

ARGANOVA®

Argatroban
Agents antithrombotiques, inhibiteurs directs de la thrombine
Code ATC : B01AE03
ATU devenue AMM

Indication :
Anticoagulation chez les adultes ayant une thrombopénie induite par l'héparine (TIH) de type II, nécessitant un traitement anti-thrombotique par voie parentérale. Le diagnostic doit être confirmé par un test d'activation plaquettaire induite par l'héparine ou un test équivalent. Cependant, cette confirmation ne doit pas retarder le début du traitement.


ARZERRA®

Ofatumumab
Anticorps monoclonal cytotoxique anti-CD20
Code ATC : L01XC10
Nouveau dosage

Indication :
Ce médicament est indiqué dans le traitement de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) chez les patients réfractaires à la fludarabine et à l’alemtuzumab.

  • Liste I.
  • Réservé à l’usage hospitalier.
  • Prescription réservée aux médecins et services spécialisés en oncologie, en hématologie ou en cancérologie.
  • Agréé à l’usage des collectivités.
  • ARZERRA 1000MG/50ML SOL INJ FL


CHLORAPREP®

Chlorhexidine digluconate + alcool isopropylique
Antiseptique voie locale
Classe ATC : D08AC52
Nouvelles spécialités

Indication :
Ce médicament est utilisé pour désinfecter la peau avant une intervention médicale invasive.


FERRIPROX®

Deferiprone
Agent chélateur du fer
Classe ATC : V03AC02
Nouveau dosage : comprimé à 1000 mg

Indication :
Traitement de la surcharge en fer chez les patients qui présentent une thalassémie majeure et pour lesquels un traitement par la déféroxamine est contre-indiqué ou inadapté.

  • Prescription initiale hospitalière semestrielle
  • Renouvellement restreint
  • Prescription réservée aux spécialistes en oncologie/cancérologie et hématologie
  • Médicament nécessitant une surveillance particulière
  • Rétrocédable (4,80 euros TTC au 13/04/2011)
  • FERRIPROX 1000MG CPR


METHYLTHIONINIUM PROVEBLUE®

Bleu de méthylène
Antidote
Classe ATC : V03AB17
ATU devenue AMM

Indication :
Traitement symptomatique aigu de la méthémoglobinémie induite par des médicaments ou des produits chimiques chez les adultes, les enfants et les adolescents (âgés de 0 à 17 ans).


OSLIF 

Indacatérol
Agonistes bêta-2-adrénergiques de longue durée d’action
code ATC : R03AC18
Nouvelle spécialité

Oslif Breezhaler est indiqué en traitement bronchodilatateur continu de l’obstruction des voies respiratoires chez les patients adultes atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).


POMALIDOMIDE 

Pomalidomide
Cytotoxique immunomodulateur, anti-angiogénique
Code ATC : L01X9
Nouvelle spécialité

Indications :
En France, une étude de phase II conduite par l’Intergroupe Français du Myélome (IFM) est actuellement en cours pour déterminer le taux de réponse à l’association pomalidomide / dexaméthasone chez des patients atteints de myélome multiple en rechute ou réfractaire et n’ayant pas préalablement obtenu au moins une réponse partielle au bortézomib et au lénalidomide. Deux bras de traitements : pomalidomide 4mg/jour 21 jours sur 28 et 4mg/jour 28 jours sur 28 sont testés.
En France également, une étude de phase III (CC-4047-MM-003) internationale menée par Celgene est en cours. Le but de cette étude multicentrique, randomisée, en ouvert, est de comparer l’efficacité et la tolérance du pomalidomide en combinaison avec la dexaméthasone faible dose versus la dexaméthasone haute dose chez des patients atteints de myélome multiple réfractaire ou récidivant.


RUXOLITINIB 

Ruxolitinib
Cytotoxique inhibiteur de tyrosine kinase
Code ATC : L01X4
Nouvelle spécialité

Indication :
Ce médicament est un inhibiteur sélectif des tyrosines kinases de type Janus Kinase 1 et 2 (JAK 1 et 2) dont le développement a porté essentiellement sur le traitement de la myélofibrose soit primitive soit secondaire à une thrombocytémie essentielle ou à une maladie de Vaquez.


SGN-35 

Brentuximab vedotin
Anticorps monoclonal cytotoxique anti-CD30
Code ATC : L01X3
Nouvelle spécialité

Indication :
Le brentuximab vedotin est un conjugué anticorps-médicament composé d'un anticorps monoclonal anti-CD30 (produit par la technologie de l'ADN recombinant sur des cellules ovariennes de hamster chinois) qui est lié par une liaison covalente à la monométhyle auristatine E, dont le développement porte essentiellement sur le traitement du lymphome de Hodgkin et du lymphome anaplasique à grandes cellules.

  • Autorisation temporaire d’utilisation.
  • Réservé à l’usage hospitalier.
  • Prescription réservée aux spécialistes en oncologie ou en hématologie ou aux médecins compétents en cancérologie.
  • SGN-35 50MG PDR INJ PERF FL


SPRYCEL®

Dasatinib
Cytotoxique inhibiteur de tyrosine kinase
Code ATC : L01XE06
Nouveau dosage : comprimé à 140 mg.

Indication :
Ce médicament est indiqué chez des patients adultes atteints de :
- Leucémie myéloïde chronique (LMC) à Chromosome Philadelphie (Ph+) en phase chronique nouvellement diagnostiquée.
- LMC en phase chronique, accélérée ou blastique en cas de résistance ou d’intolérance à un traitement antérieur incluant l'imatinib mésilate.
- Leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) et de LMC en phase blastique lymphoïde Ph+ en cas de résistance ou intolérance à un traitement antérieur.

  • Liste I.
  • Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement.
  • Prescription initiale hospitalière semestrielle, réservée aux spécialistes en cancérologie, en hématologie ou en oncologie médicale.
  • Agréé à l’usage des collectivités.
  • Remboursable aux assurés sociaux : 100%
  • SPRYCEL 140MG CPR


XEROQUEL®

Quétiapine
Antipsychotique antidopaminergique
Classe ATC : N05AH04
Nouvelle spécialité

Indications :
Ce médicament est indiqué dans :
- le traitement de la schizophrénie ;
- le traitement des troubles bipolaires :
. dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères dans les troubles bipolaires ;
. dans le traitement des épisodes dépressifs majeurs dans les troubles bipolaires ;
. dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par la quétiapine lors d'un épisode maniaque ou dépressif ;
- le traitement adjuvant des épisodes dépressifs majeurs chez des patients présentant un Trouble Dépressif Majeur (TDM), et ayant répondu de façon insuffisante à un antidépresseur en monothérapie (Cf. rubrique « Propriétés pharmacodynamiques »). Avant de débuter le traitement, le prescripteur devra prendre en compte le profil de sécurité de ce médicament (Cf. rubrique « Mises en garde et précautions d’emploi »).

  • Liste I.
  • Agréé à l’usage des collectivités.
  • Remboursable aux assurés sociaux : 65 % (Cf. Indications remboursables).
  • SMR important pour le traitement de la schizophrénie et le traitement des épisodes maniaques ou dépressifs dans les troubles bipolaires.
  • SMR insuffisant pour la prévention des récidives des troubles bipolaires et le traitement adjuvant des épisodes dépressifs dans les troubles dépressifs majeurs.
  • ASMR niveau V dans le traitement de la schizophrénie et des épisodes maniaques des troubles bipolaires.
  • ASMR niveau IV dans le traitement des épisodes dépressifs majeurs des troubles bipolaires.
  • XEROQUEL LP 50MG CPR
  • XEROQUEL LP 300MG CPR
  • XEROQUEL LP 400MG CPR


YERVOY®

Ipilimumab
Anticorps monoclonal cytotoxique anti-antigène CTLA-A
Code ATC : L01XC11
ATU devenue AMM

Indication :
Ce médicament est indiqué dans le traitement du mélanome avancé (non résécable ou métastatique) chez les patients adultes ayant déjà reçu un traitement.

  • Liste I.
  • Réservé à l’usage hospitalier.
  • Médicament nécessitant une surveillance particulière.
  • Prescription réservée aux médecins et services spécialisés en oncologie ou en cancérologie.
  • Agréé à l’usage des collectivités.
  • YERVOY 5MG/ML SOL INJ 10ML
  • YERVOY 5MG/ML SOL INJ 40ML




Nouveaux génériques

Olanzapine 

Les premiers génériques de l’olanzapine sont commercialisés depuis septembre 2011.

Olanzapine
Classe pharmacothérapeutique : neuroleptique
Classe ATC : N05AH03

Indications :
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque.

  • Liste I.




Actualités AFSSAPS

Clonazepam 

Antiépileptique
Code ATC : N03AE01

Publication de l’AFSSAPS d’un question/réponse relatif à l’application de la réglementation des stupéfiants aux médicaments à base de clonazépam administrés par voie orale (JO du 6 septembre 2011.)

Point information Afssaps


MULTAQ®

Dronédarone
Antiarythmique
Code ATC : C01BD07

Restriction d'utilisation et nouvelles modalités de surveillance

- Désormais indiqué pour le maintien du rythme sinusal après une cardioversion réussie chez les patients adultes cliniquement stables atteints de fibrillation auriculaire (FA) paroxystique ou persistante, après avoir envisagé les alternatives thérapeutiques. Ne doit être initié et surveillé que sous le contrôle d'un spécialiste.

- Désormais contre-indiqué chez les patients avec :
. Un état hémodynamique instable,
. Des antécédents d'insuffisance cardiaque ou actuellement en insuffisance cardiaque, ou présentant une dysfonction systolique du ventricule gauche,
. Une FA permanente (durée de FA > ou = 6 mois ou inconnue, et lorsque les tentatives visant à restaurer un rythme sinusal ne sont plus envisagées),
. Une toxicité hépatique ou pulmonaire liée à une utilisation antérieure d'amiodarone.

- Nécessité de prendre en compte les interactions médicamenteuses et les ajustements de dose nécessaires lors de la co-prescription de MULTAQ avec d'autres médicaments, incluant les anticoagulants et la digoxine.

- Nouvelles modalités de surveillance cardiovasculaire, hépatique, rénale et pulmonaire.

Lettre aux professionnels de santé (18/10/2011)


XIGRIS®

Drotrécogine alfa activée
Agent antithrombotique
Code ATC : B01AD10.
Retrait du marché

Indication :
XIGRIS est un médicament indiqué dans le traitement du sepsis sévère chez des patients présentant plusieurs défaillances d’organe, en complément d’une prise en charge conventionnelle optimale. Le laboratoire Lilly a informé les autorités de santé européennes et françaises du retrait du marché de XIGRIS au niveau international et de l’arrêt des essais cliniques en cours. Cette décision fait suite aux résultats d’une étude clinique (PROWESS-SHOCK) remettant en cause l’efficacité de XIGRIS (pas de réduction de la mortalité à 28 jours des patients traités par XIGRIS comparativement aux patients traités par placebo).

Point d'information du 26/10/2011
Lettre aux professionnels de santé du 07/11/2011




Actualités règlementaires

Arrêté du 12 octobre 2011 fixant la liste des médicaments que peuvent prescrire les sages-femmes et portant abrogation de dispositions réglementaires




Publications INCa

Publication du guide Cancer info sur les traitements du cancer du foie.

Publication de deux guides ALD patients sur les cancers du testicule et de l’endomètre.

Publication d’un guide ALD médecin sur les cancers de l’estomac et l’œsophage.




Vous pouvez retrouver les informations proposées par le CNHIM et la base Thériaque® sur Internet ainsi que dans le dernier numéro de Dossier du CNHIM, XXXI, 2011, 4 « Antagonistes des récepteurs à l’ADP dans la prévention secondaire des syndromes coronaires aigus traités par angioplastie » ; L. Thomas-Bourgneuf, I. Jolivet, JP. Collet et la participation du comité de rédaction.


Il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement les articles sans autorisation de l'éditeur - loi du 11 mars 1957. © Copyright Thériaque Infos - 2011
Thériaque Info appartient au CNHIM.

CNHIM - Centre national hospitalier d'information sur le médicament